A la baguette avec The Lady of Song : Ella Fitzgerald

Photo prise au cours de la répétition du concert au Chateau de l’Emperi - Salon de Provence le 25 juillet 1978 avec l’Orchestre Philharmonique de Nice et le Trio Tommy Flanagan et Pierre Porte dans le cadre de la dernière tournée Jazz Symphonique en Europe d’Ella Fitzgerald.

Pour cette soirée exceptionnelle, la production m’avait demandé de faire une première partie classique : l’Arlésienne de Bizet, l’Aria tirée de la suite en ré de Bach, une composition personnelle titrée Evocation (composée spécialement pour cet évènement) et la Rhapsodie in Blue de Gershwin avec au piano Roger Boutry. Quand je me suis présenté à elle dans sa loge, Ella m’a accueilli d’un chaleureux : “Hi Pierre ! They tell me you are the greatest conductor and composer in France !”

Une expérience, aussi imprévue qu’inattendue et lorsque la proposition de collaborer avec Ella Fitzgerald m’a été faite, fidèle à mon principe qui consistait à souscrire à presque toutes les propositions j’ai accepté ce challenge, non sans quelques inquiétudes devant l’ampleur de la tache.”

Pour la partie jazz, la production avait accepté que j’amène dans mes bagages, tous mes amis cuivres qui m’accompagnaient dans les shows télévisés de Jacques Martin au théâtre de l’Empire (4 trompettes, 4 trombones, 5 saxes).

Cette expérience reste un de mes plus grands souvenirs professionnels.

© photo Alain Labourasse

Pianiste, Compositeur,
Chef d'Orchestre
© Michel Mazoué