Les Créateurs de la revue "Formidable" au Moulin Rouge

Sur cette photo prise fin 1987, on écoute ensemble le prologue de la revue Formidable au studio Damiens (Boulogne) que j’avais commencé à composer depuis quelques mois qui a été créée le 12 février 1988.
Ruggero Angeletti (metteur en scène), Doris Haug (metteur en scène) et Jacki Clérico le patron du Moulin Rouge qui m'a fait confiance sur la proposition de Ruggero Angeletti.

Entre Jacki le Piémontais et Ruggero le Romain, on ne s’embarassait pas de salamalecs : “Pour notre prochaine revue, je pense qu’il est grand temps d’opérer une rupture avec tout ce que nous avons fait jusqu’à présent. J’aimerais bien travailler avec Pierre Porte. Il a fait ses preuves à la télévision auprès des Carpentier et de Jacques Martin et avec les revues des Folies Bergère.”

Le 13 juin 1987 à 15h, Ruggero Angeletti me conduit sur le chemin très codifié, qui accède au troisième étage de l’immeuble contigu au Moulin Rouge où se trouvent tous les services administratifs ainsi que le bureau de Jacki Clérico. Il m’introduit dans l’antre du Patron, fait les présentations, et s’éclipse en me priant de venir le retrouver à l’issue de mon entrevue… Je me retrouve dans une grande pièce au rangement strict, sans superflu. Jacki Clérico s’avance vers moi pour m’accueillir puis m’invite à m’asseoir en regagnant son imposant bureau.
Je me suis retrouvé face à un homme plutôt réservé, mais très attentif et très prévenant. Notre entretien a duré environ trois-quarts d’heure. Nous nous sommes très vite mis d’accord sur le montant de mon cachet de créateur. A la suite de quoi, il m’a demandé de lui fournir une estimation de budget dont j’aurais besoin pour la réalisation, les arrangements, les orchestrations et la direction musicale. Nous avons “topé”. Pas question de contrat, tout était à l’ancienne, dans le respect de la parole donnée.
Cinq minutes plus tard, dans l’immense salle de réunion du Moulin Rouge, je retrouvais Ruggero Angeletti et Doris Haug avec laquelle il partageait depuis trente ans, la conception des quatre principaux tableaux de chaque revue. Chacun était muni de ses scénarios et d’un mini enregistreur à cassettes. J’apprends alors, sous le sceau du secret, que le titre de cette nouvelle revue serait “Formidable” et que sa date de création est fixée au … 12 février 1988. J’avais à peine huit mois pour la réaliser !

Jean-Jacques Clérico confie au Monde 11-12 octobre 2009
“Sans compter la musique signée Pierre Porte. Elle a mobilisé 80 musiciens et 60 chanteurs pour un coût de 2 millions d’Euros. Ce montant est justifié par le fait qu’on estime que 50% de la pérennité d’un spectacle vient d’elle.”
© Francis Gouge

Pianiste, Compositeur,
Chef d'Orchestre
© Michel Mazoué