Un petit orchestre et de grandes ambitions

A la rentrée scolaire 1958, je me suis mis en tête de monter ma première formation. Le premier “musicien” que j’ai engagé a été le cousin Roger. Plombier de formation, il avait dix ans de plus que moi. Il était attiré par la batterie. On s’est tous cotisés pour lui acheter son matériel de base : grosse caisse, caisse claire, cymbales, maracas. C’était plutôt rudimentaire, mais ça faisait l’affaire.

Pour compléter mon effectif, je n’ai eu aucun mal à convaincre mon frère, qui commençait le saxophone, ainsi qu’un de ses copains du Conservatoire, Alain, qui jouait aussi du sax. Notre petit orchestre était donc composé d’un piano, de deux sax alto, d'une clarinette et d’une batterie. On répétait les morceaux à la maison, uniquement les succès de l’époque. Bien sûr c’était moi qui dirigeais.



On avait un pseudo agent qui s’occupait de proposer nos services ça et là. On animait principalement des communions et des mariages. Nous étions rémunérés au gré de la générosité des familles et, la plupart du temps, nous avions droit à quelques parts de gâteaux… On s’amusait...

Pianiste, Compositeur,
Chef d'Orchestre
© Michel Mazoué