FLASHBACK

Portes du Destin
© photo Alain Labourasse

Souvenirs de Carrière

Musicien Protéiforme

Pianiste virtuose, compositeur et chef d’orchestre à la carrière riche et prolifique, faite de rencontres déterminantes offrant à Pierre de connaitre un destin hors du commun et une expérience privilégiée dans l’univers mêlé de la musique, de la télévision, du spectacle vivant et du cinéma.

Après de brillantes études au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris, il devient un temps le collaborateur de Claude Bolling qui lui proposera alors de lui succéder dans les shows télévisés de Maritie et Gilbert Carpentier, avant de rejoindre en 1977, à la direction du grand orchestre d’Antenne 2, ceux de Jacques Martin en direct chaque semaine depuis le Théâtre de l’Empire.

En point d’orgue durant cette période, Pierre eut l’immense honneur, à la direction de l’Orchestre Philharmonique de Nice d’accompagner Ella Fitzgerald et le trio Flanagan pour un concert historique au Château de l’Emperi à Salon de Provence dans le cadre de leur tournée européenne de jazz symphonique.
Le destin toujours l’amènera à travailler avec des géants comme Charles Aznavour, Johnny Hallyday et Thierry le Luron avec qui il maintiendra une collaboration artistique et une amitié fidèle.

Pour le cinéma il a également composé plusieurs musiques de films : "Monsieur Klein" (Joseph Losey), "Docteur Justice" (Christian-Jacque), "Une Femme Fidèle" (Roger Vadim), "Bleu Comme l’Enfer" (Yves Boisset), et pour la télévision : "Triplé gagnant", "Van Loc, Le Flic de Marseille"…

Les nombreux albums de ses œuvres avec grand orchestre symphonique mais aussi formation à cordes, ont été produits principalement par le label Victor Entertainment-JVC. Il s’en suivra des concerts lors de plusieurs tournées notamment au Japon dans les années 1990.

Pierre signera de 1977 à 1992 la musique de trois revues des Folies Bergère, haut lieu du music-hall, et depuis 1988, il crée pour le Moulin Rouge® la musique originale des revues "Formidable" puis "Féérie" toujours à l’affiche du plus célèbre cabaret du monde !

Offrir le meilleur au service de la musique, c’est pour Pierre le sens de sa vie d’artiste.

juin 1982

Avec Alain Poher

Mon ami de longue date, José Combe était l’organisateur d’un concert en Sologne en l’honneur d’Alain Poher, l’inamovible président du Sénat de 1968 à 1992, et président de la République par intérim en 1969 et 1974.
25 juillet 1978

The Lady of Song : Ella Fitzgerald

Concert mémorable au Château de l’Empéri où j’ai également assuré la direction d’œuvres classiques en première partie : L’Arlésienne de Bizet, l’Aria tirée de la suite en ré de Bach, Evocation, composition personnelle écrite spécialement pour cet évènement, et Rhapsodie in Blue de Gershwin avec Roger Boutry au piano.

Quel bonheur d’être accueilli tout en élégance par Ella Fitzgerald dans sa loge par un chaleureux « Hi Pierre Porte ! They tell me you are the greatest conductor and composer in France. »"

2 décembre 1986

Centenaire de revues des Folies Bergère

Soirée prestigieuse au profit de l’Institut Curie, avec un concert exceptionnel de l’éblouissante Shirley Bassey, et la participation d’Amanda Lear, Michel Lebb et la troupe du mythique music-hall.
© Studio FEP
1988

Première de la revue Formidable au Moulin Rouge

«Royal Performance in Paris» pour le Centenaire du Moulin Rouge avec la première de la revue anniversaire. Evénement prestigieux en présence du prince Edward représentant la famille royale.

2017

La légendaire Marissa Burgess

Originaire d’Australie, Marissa intègre la troupe du Moulin Rouge à 17 ans dont elle sera la meneuse de revue 16 ans durant. Un record !
1984

Monsieur Michel

Metteur en scène, décorateur et costumier emblématique, Michel Gyarmathy concevait les 40 tableaux et ballets des revues des Folies Bergère, que j’habillais de mes compositions au terme d’une étroite collaboration.
1984

De Las Vegas à Los Angeles

Grand fan de Liberace, Gilbert Bigazzi aspirait à me construire une carrière aux Etats-Unis, inspirée de celle de ce pianiste américain, showman extravagant à la virtuosité démonstratrice, jusqu’à m’imaginer en concert au Cesar Palace de Las Vegas.
1983

New York, New York !

Immersion dans l’univers de la comédie musicale à Broadway avec mon amie franco-américaine Muff Evane Murgittroyd : Cats, Evita, 42nd Street, et Nine avec Liliane Montevecchi dans le rôle de Liliane La Fleur qui lui vaudra notamment un Tony award.

1978

Francis Lai chez Jacques Martin

Photo prise au cours d'une répétition au Théâtre de l'Empire avec notre invité : Francis Lai.
12 février 1998

Coeur à Cordes

Showcase du concert à l’espace Moulin Rouge avec Anne Gravoin, en présence de l’auteur-compositeur Francis Lemarque
septembre 1975

"Dance Arranger" pour Sylvie

Alors à la direction musicale des nombreuses émissions hebdomadaires de Maritie et Gilbert Carpentier, Jacques Revaux me propose de diriger l’orchestre pour le show de Sylvie Vartan au Palais des Congrès de Paris. Collaboration étroite avec le chorégraphe américain Walter Painter comme « dance-arranger » pour coordonner, régler toutes les musiques avec les ballets.

1976

Top A Sacha Distel

Au cours d’une émission Top à des Carpentier, je me trouvais au studio 17 des Buttes Chaumont en 1976 auprès de Sacha Distel en répétition pour une émission qui lui était consacrée.
1971

Les Carpentier, un couple au "Top"

Claude Bolling submergé de travail entre son Big Band et ses nombreux projets musicaux dont la musique de « Monsieur Pompadour », me propose avec l’assentiment de Maritie et Gilbert Carpentier, de lui succéder à la direction musicale des émissions « Deux sur la 2 » et « A la manière 2 » avec Roger Pierre et Jean-Marc Thibault, puis suivront les « Top à…» et les incontournables « Numéro 1.».
novembre 1973

Le Baptême de Thierry

Proche de Thierry Le Luron dans les années 70, nous choisissons de donner son prénom à notre deuxième fils. C’est tout naturellement que nous lui proposons d’être le parrain aux cotés de Chantal Goya, la marraine, lors du baptême célébré par Jean-Michel Di Falco, créateur de la chaine KTO dont j’ai écrit l’habillage musical.
1974

Christian-Jaque

Michel Ardan, le producteur du film Docteur Justice, film d’aventures de Christian-Jaque, avait entendu Strangissimo sur Antenne 2, une de mes compositions pour les ballets d'Arthur Plaschaert chorégraphe pour les émissions TV des Carpentier.

fin 1987

Les Créateurs de la revue "Formidable" au Moulin Rouge

Au studio Damiens (Boulogne) entouré de Ruggero Angeletti (metteur en scène), Doris Haug (metteure en scène, chorégraphe) et Jacki Clerico, le patron du Moulin Rouge qui m’a confié la création des musiques, dont le thème «Formidable».

1978

Jacques Martin l’Enchanteur

Artiste « majuscule » aux multiples talents, Jacques, aux commandes de sa grande émission « Bon Dimanche », me confie la direction musicale du show en prime time « Musique and music » et l’orchestre d’Antenne 2 de quarante musiciens, pour conclure ce rendez-vous dominical éclectique et très attendu, réalisé dans les conditions du direct.
1976

Entre Losey et Delon

En 1976, le réalisateur Joseph Losey m’avait demandé d’écrire pour son film Mr Klein, les musiques de toutes les séquences où Alain Delon danse des musiques swing des années 1940, dans le style de Ray Ventura et son orchestre et également de diriger les autres séquences musicales composées par Egisto Macchi, compositeur italien.
1972

Thierry Le Luron Chante

J’ai réalisé plusieurs disques avec Thierry en assurant également les orchestrations. Pour l’album « Thierry Le Luron chante… », c’est avec sa vraie voix qu’il partage son goût de toujours pour l’opérette avec des extraits d’œuvres célèbres : Le Secret de Marco Polo, La Belle de Cadix et La Veuve Joyeuse.
1986

A Bord du Mermoz

Embarquement sur le fleuron de la flotte des Croisières Paquet, que je rejoins à Djibouti pour des concerts à bord.
30 avril 1983

Au Temple de la Chanson et du Music-Hall

« Faire l’Olympia » est le rêve de beaucoup d’artistes. Jean-Michel Boris, son directeur, m’a généreusement offert de le réaliser.
octobre 1978

Liliane Montevecchi

Carrière internationale éblouissante et sublime artiste avec qui j’ai eu le bonheur de travailler.
4 juillet 1985

Sammy Davis Jr. reçu à la Présidence du Sénat !

José Combe, ami et producteur du concert évènement Sammy Davis Jr. au Théâtre des Champs-Elysées le 04 juillet 1985 au profit de l’Unicef, m’a demandé d’écrire les arrangements des titres choisis,...
août 2019

Minka de l'Alcazar

Meneuse de revue et soliste du French Cancan, Minka fait partie de l’histoire de ce cabaret parisien et du Moulin Rouge®.
1977

Europe 1 avec Michel Drucker

Invité à « Studio 1 » en direct pour la sortie de mon premier album. Michel me recevra également, toujours avec bienveillance, dans ses émissions de télévision Les Rendez-Vous du Dimanche et Vivement Dimanche.
1981-82

Un Japon...d'or

Belle ouverture sur le Japon et son public fin mélomane grâce au label Victor Entertainement-JVC qui m’offre un contrat d’enregistrement pour de nombreux albums de mes compositions originales, et des tournées avec mon orchestre dans les principales villes de l’Empire du Soleil levant.
1977

Les Années Martin

« Bon Dimanche » l’émission mythique de Jacques sur Antenne 2, véritable marathon hebdomadaire, parfaitement réglé pour recevoir les artistes les plus talentueux de la variété et du classique, et le public toujours nombreux au Théâtre de l’Empire, avenue de Wagram à Paris.
1978

Gala de l'Union au Cirque d'Hiver

Avec mon coach, le cornac maître et soigneur de l’éléphant, mon partenaire d’un soir pour un numéro de poids au Gala de l’Union des Artistes.
mai 1980

Festival de Cannes

Lors d’une soirée privée parainée par Unifrance Films et organisée au très courru “Club France Soir” invité par Xavier Gélin, j’ai eu le privilège d’accompagner au piano l’immense Jeanne Moreau dans son interprétation d’une chanson intitulée “Les Petits Ruisseaux font Les Grandes Rivières” qu’elle avait créée en 1969.
1982

Orchestre Symphonique de RTL du Grand Duché

Dans le grand auditorium, à la direction de l’orchestre, séance d’enregistrement de deux albums de musique instrumentale, « Variances » et « Roman », co-composée avec André Lutereau.

photo © Alain Labourasse
1976

La Femme Fidèle de Vadim

En 1976, après avoir composé pour les metteurs en scène de longs-métrages : Joseph Losey et Christian-Jacque, Georges Bacri, éditeur de musique et producteur, me propose de faire les orchestrations d’après les mélodies composées par Mort Schuman pour La Femme Fidèle film de Roger Vadim avec Sylvia Krystel.
1982

Le Japon et la musique

Les Japonais aiment la France et la musique instrumentale. En parallèle de la production de mes albums, des shows et des séries télévisées, j’ai effectué avec mon orchestre une première tournée inoubliable en 1982 dans onze villes du pays, suivies de plusieurs autres les années suivantes.
1978

Jean-Claude Pascal

En répétition pour sa participation dans une émission de Jacques Martin.
1997

Sans Cérémonie sur un plateau

Sur les lieux du tournage à Vienne en Autriche de Sans Cérémonie de Michel Lang, avec Charles Aznavour et Annie Cordy, dans lequel je jouais mon personnage de chef d’orchestre pour une scène, en plus d’avoir composé la musique originale du téléfilm.
28 February 2019

Alpe d’Huez : que la montagne est belle !

Perchée à 1.860 mètres d’altitude dans le massif des Grandes Rousses face au Parc National des Ecrins, l’Alpe d’Huez participe beaucoup à mon épanouissement personnel et artistique.
Février 1967

Conservatoire National de Paris

Classe d'Harmonie avec Maurice Duruflé, professeur d'écriture.
© A. Papillon
1969

Conservatoire National de Paris

Classe de Fugue avec Marcel Bitch
© A. Papillon
février 1967

Conservatoire National de Paris

Classe de Contrepoint avec Alain Weber
© A. Papillon
1958-1959

Un petit orchestre et de grandes ambitions

A la rentrée scolaire 1958, je me suis mis en tête de monter ma première formation. Le premier “musicien” que j’ai engagé a été le cousin Roger. Plombier de formation, il avait dix ans de plus que moi. Il était attiré par la batterie. On s’est tous cotisés pour lui acheter son matériel de base : grosse caisse, caisse claire, cymbales, maracas. C’était plutôt rudimentaire, mais ça faisait l’affaire.
1956-1958

Du Conservatoire aux premiers orchestres de danse

Dès l’âge de 13 ou 14 ans, dans le quartier de Marseille où j’habitais, lorsqu’il y avait des bals organisés pour le 14 juillet, par exemple, je montais en catimini sur la scène quand les musiciens faisaient un entracte pour se reposer, et j’allais au piano jouer Bambino, le succès de Dalida à l’époque, La Corrida de Bécaud ou d’autres succès que j’entendais à la radio.
décembre 1958

Sur un Air de Frou-Frou

Ma grand-mère paternelle possédait un piano droit, et si elle n'était pas musicienne, elle avait beaucoup d'oreille. On disait qu'elle jouait "de routine" ! J'avais 5 ans quand elle me prit sur ses genoux et me guida pour jouer Frou-Frou avec 2 doigts !

J'ai mis ça dans un coin de ma mémoire, et je ne pouvais me douter que quarante années plus tard, pour le Moulin Rouge de Paris, j'orchestrerais, entre autres, cette mélodie

Pianiste, Compositeur,
Chef d'Orchestre
© Michel Mazoué